Driiiiinnnngggg CONCOURS!!! Anniblog avec La Kube

En début de mois La Frog Family a soufflé ses 2 bougies 😀 , et aujourd’hui j’en souffle 31 (pensez à arrêter de fumer  parce que ça commence à demander une bonne capacité pulmonaire cette histoire 😉 )

Et pour remercier les lecteurs qui font vivre le blog, nous vous proposons un CONCOURS!!!!

C’est avec un immense plaisir que je vous présente le partenaire de cet anniblog…. Roulement de tambours….

Et oui!!! La Kube!!!!! Vous ne connaissez pas??? Quoi??? alors filez vite découvrir les offres de cette super box littéraire en cliquant sur le nom ci dessus! 😉

Pour fêter le double anniversaire, La Frog Family et La Kube vous donne aujourd’hui la possibilité de remporter une Kube !!! Petit rappel, une Kube contient : un livre (choisi par un libraire qui tentera de vous trouver LA pépite!! en fonction d’un questionnaire auquel vous aurez répondu au préalable précisant vos goûts et vos envies de lecture, mais également des jolis éléments additionnels surprises qui accompagneront votre lecture ou qui prolongeront le plaisir de ce moment délicieux 😉 Je vous fait rêver? Tant mieux! parce que pour avoir tester la Kube je vous le dis, elle vaut le détour ( souvenez-vous je vous parlais de mon retour  ICI ) .

Pour tenter votre chance?  rien de plus simple!!!! 

  • Il vous faut être abonné(e) au blog (et avoir valider son inscription via le mail de confirmation reçu)
  • Avoir partagé où il vous plaira le lien de cet article 😉
  • Avoir laissé un commentaire me donnant le lien de votre partage et pourquoi pas un petit mot ça fait toujours plaisir 😉 

JEU CONCOURS  OUVERT DU 29 MARS 2017 AU 06 AVRIL 2017 MINUIT.
/!\
 Toute participation incomplète ne sera pas comptabilisée. Le tirage au sort s’effectuera grâce à Random et les résultats seront communiqués dès le 07 avril au matin 😉

Encore un immense MERCI à la Kube pour ce joli cadeau, et un immense MERCI à vous toutes et tous qui me lisez, qui me suivez, qui faites que ce blog vit et grandit un peu plus chaque jour. 

On lit quoi? – « Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent » – Elie Grimes

Les gentilles vont au paradis, les autres là où elles veulent – Elie Grimes  – Editions « Préludes « – ebook – 448p

 

Présentation de l’éditeur:  Zoey est la soeur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton. Elle n’écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey n’est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l’épreuve, jusque dans les moindres détails…
Voici une comédie cent pour cent new-yorkaise, sexy et efficace ! Ce chassé-croisé amoureux contemporain porté par des dialogues vifs et percutants, rythmé par mille et un rebondissements, révèle une héroïne au caractère volcanique.Un roman d’amitié, une histoire familiale, une passion torride : et si Elizabeth Bennet s’était réincarnée au XXIe siècle dans une jeune cuisinière américaine ?

Mon avis : Amateurs de chick-lit, foncez, ce roman devrait vous plaire. Je dois avouer que ce livre me sort un peu de ma zone de confort. Cela s’est senti à la lecture. J’ai trouvé quelques longueurs mais finalement j’ai réussi à tenir bon sans trop de mal. Je n’apprécie pas trop ce style littéraire parce que je trouve les issues un peu trop prévisibles, celui ci ne déroge pas à la règle à mon sens 😉 J’ai malgré tout été surprise par quelques événements et ça c’est un un bon point, au final ça m’a empêché de le trouver ennuyeux. J’ai beaucoup aimé lire le passage où Zoey aborde sa relation avec Fran, sa mère. En effet, elle nous raconte comment elle se sent décevante aux yeux de celle-ci, elle nous explique ce que sa mère attend d’elle: qu’elle soit une « gentille fille » et comment malgré ses efforts elle n’y parviens pas vraiment. J’aurais aimé que le roman tourne un chouia plus autour de cela à vrai dire. Comme il s’agit d’un livre où le perso principal est une cuisinière je vais vous donner, pour le résumé, la recette selon moi de ce roman 😉
1 intrigue pas trop surprenante et sans prise de tête, 1 zeste d’humour, quelques pincées de sensualité, 1 pointe de bons sentiments, mélangez le tout et vous obtiendrez « Les gentilles vont au paradis et les autres là où elles veulent ».

Ma note sur 5 : ❤ ❤  et demi , il s’agit vraiment là d’un bouquin qui ne colle pas à ce qui me plaît vraiment habituellement. J’ai eu quelques moments de lassitude et peu de surprises.

Retrouvez ce livre dès le 3 mai 2017 en format ebook ou papier. Disponible en précommande ICI .

Merci à Préludes et NetGalley de m’avoir offert la possibilité de découvrir ce roman.

Bla-bla-bla – Entretien avec Neveo le journal familial

J’ai découvert il y a peu une entreprise géniale et très novatrice. Elle s’appelle Neveo, et elle s’est donnée pour mission de rapprocher les familles. Plus précisément de reconnecter les personnes âgées à leur famille.

  • Neveo c’est quoi?
    – Neveo c’est une application qui permet de créer un compte pour chaque personne âgée à qui l’on souhaite faire plaisir et avec qui on aimerait partager les grands touts et les petits riens de notre quotidien… Des photos sélectionnées, mises en page automatiquement le 1er de chaque mois, imprimées sous forme de journal et envoyée directement chez son destinataire sous 3/4 jours ouvrables .  Le petit fils ou l’arrière petite fille qui fait du dessin, une pensée pendant une sortie en forêt, un anniversaire, un déballage de cadeaux sont autant d’événements que nos aînés ne partage pas ou plus. Grâce à Neveo, ils peuvent maintenant se reconnecter à leur famille.
  • Neveo comment ça fonctionne? 
    – Deux options, soit via une des applications soit via le site internet Neveo . Vous créez un compte en quelques minutes. Le compte de la personne âgée se fait dans le même temps. Choisissez votre abonnement (sans engagement) à savoir 20, 50 ou 100 photos (pour un montant de 6.99€ / 9.99€/ 14.99€) et commencez à ajouter les photos que vous souhaiter que votre aïeul découvre dans son journal. Ce que j’aime beaucoup? Une fois l’abonnement et le compte du destinataire créé invitez votre famille (frère, soeur, mère, cousin…) à rejoindre votre réseau et à y laisser également des photos pour le journal. Le prix de l’abonnement ne prend pas en compte le nombre de personnes du réseau mais il s’agit du prix d’un journal avec un nombre de photos maximum. Génial non?

Place maintenant aux questions auxquelles Neveo a très gentiment accepté de répondre…

  • Depuis quand Neveo existe-t-il?
    L’entreprise a été créée en 2014. Au départ, nous proposions un service qui fonctionnait via la télévision mais il fallait que le destinataire puisse disposer d’une smart TV. Nous avons remarqué que ce n’était pas l’offre la mieux adaptée. En septembre 2016 nous avons donc commencé à expérimenter l’offre du journal papier dans des maisons de repos. Les pensionnaires étaient ravis, leur famille séduite alors dès décembre nous avons complété notre offre avec une livraison à domicile.
  • Combien de membres compose votre équipe? 
    5 personnes dont 3 à temps plein.
  • Pourquoi « Neveo » ?
    C’est en référence à « neve » qui désignes les neiges éternelles et à « neo » qui signifie « nouveau ».
  • Parlez-nous de votre parcours, qu’est-ce-qui vous a amené à créer cette entreprise?
    L’idée est partie d’un besoin personnel. J’ai dû m’éloigner de mon grand-père pendant un temps et nous avions tous les deux un manque pour pouvoir communiquer comme nous le souhaitions. Il n’existait aucune solution pour reconnecter les générations en respectant les outils de chacun. Nous avons voulu pallier à ce manque.
  • Avez-vous des projets futurs à nous confier?
    Nous souhaitons surtout nous étendre mais notre priorité est de rester simple en proposant un produit simple et fonctionnel. Nous étendre aux expatriés qui vivent loin de leurs proches est un des objectifs que nous nous sommes fixés.
  • Souhaitez vous apporter une remarque ou une précision?
    Ce qui nous tient réellement à coeur c’est de répondre au besoin de la famille, de motiver la famille à ne pas oublier ses aînés. Ce dispositif, contrairement à ce qu’on pourrait le craindre, ne « remplace » pas le contact humain, au contraire, il accentue la possibilité de partage, il offre des sujets de conversations supplémentaire. Les personnes âgées sont vraiment ravis de notre produit. L’aspect papier leur est très agréable, et ils aiment au besoin ou à l’envie, revenir sur les pages des journaux reçus. Cela leur laisse une trace écrite de l’évolution de leur famille. Nous demandons également un petit commentaire pour chaque photo qui permet de laisser un message et/ou d’expliquer la situation lors de la prise de la photo. Les personnes âgées aiment beaucoup . Cela les rattache à leur famille et au présent.

Merci beaucoup à Neveo d’avoir accepté de répondre à nos questions. Vous retrouverez d’ici quelques semaines un nouvel article qui vous donnera mon avis sur la prestation (même si je suis déjà sous le charme 😉 ).

Et vous? Ca vous tente de gâter vos parents? vos grands-parents?

Bla-Bla-Bla – Le combat de Petit Crapaud #2 – Premier RDV avec la neuropsychologue

Je vous en parlais la semaine dernière, le Combat de Petit Crapaud commence et par conséquent le notre à ses côtés également.

Voilà je suis allée au premier RDV avec la neuropsychologue que nous avons choisi et je dois le dire même si le chemin est encore bien long … Que ça fait du bien!!!! J’ai ENFIN sentie que j’étais non seulement écoutée mais également comprise !!! Elle m’a finalement conseillée à la fin de la séance de faire faire un bilan à Petit Crapaud. Comprenez par là un test de QI. Le rdv est pris pour le 28 mars 😉

Pour elle il ne fait aucun doute que Petit Crapaud s’ennuie en classe (elle a vu les fiches niveau évaluations de rentrée Ce1 qu’il a fait entre midi et deux en début de semaine) et qu’il faut que l’on puisse prouver par un document officiel qu’il faut prendre en compte sa particularité! J’ai presque envie de crier « ô joie ô bonheur » mais bon ça ne résoudra pas tout… il faudra encore du temps pour que tout se mette en place. Et surtout il me faudra partir au « combat » contre l’école… les punitions  que je qualifie d’abusives et de disproportionnées étant devenues monnaie courante.

D’ailleurs si vous êtes enseignant(e) en primaire (ou pas d’ailleurs) , je vous laisse me dire si vous trouvez que punir un enfant de CP, 40 minutes  seul dans le couloir pour un bruit fait en classe (gros le bruit si cela a un quelconque impact dans votre réponse) ou encore afficher une photo de lama pour un enfant qui a craché en cours de récré en disant à toute la classe « voilà je vous présente « Petit Crapaud » (ben oui c’est son nom ici ^^) , ou encore le faire se tenir debout portant une pancarte (ou un pot avec un cactus :O ) pour s’être levé en classe sans permission et aller parler aux copains. Ou encore lui dire les yeux dans les yeux qu’il a « de la chance que les punitions corporelles soient interdites » parce qu’elle avait « envie de le démonter ». Si tout cela vous semble, normal, digne d’un professeur , d’un directeur…

Voilà il s’agit d’un article plutôt court, mais qui résume je pense suffisamment la situation du moment. Je vous referais un point lorsque nous en saurons plus… a bientôt 😉

On lit quoi? – « Se souvenir de nous » – Virginie Coëdelo

Se souvenir de nous – Virginie Coëdelo – Editions « Librinova » – 167p – ebook kindle

 

Présentation de l’éditeur : Vacances de Noël. Jeanne, jeune professeur, commence mal ses vacances : rupture sentimentale à gérer, mère hospitalisée dans un état critique. Au même moment, Philippe, la cinquantaine, est de retour en France après de nombreuses années passées à Londres. Fraîchement divorcé, il souhaite désormais aller de l’avant mais une enveloppe pleine de souvenirs d’une ancienne histoire d’amour va tout changer…
Jeanne et Philippe vont tous les deux se plonger au début des années 80, l’une en quête du passé de sa mère, l’autre à la reconquête d’un amour impossible. Leurs chemins vont se croiser, puis se confondre.
A la fin, une chose : la vérité, leurs vérités

Mon avis : Je vous avais déjà présenté un livre de cette auteure, souvenez-vous, « Perles d’école« , que j’avais beaucoup apprécié même si je l’avais trouvé un peu court. Cette fois il ne s’agit plus d’un livre d’humour mais un roman très sympathique mais là encore un peu court 😉 .
Ce roman dont les femmes sont au premier rang nous livre la relation entre une mère et sa fille mais également les secrets de toute une vie. Jeanne découvrira sa mère en tant que femme et plus non seulement comme la mère qu’elle a toujours connu. Je vous disais qu’il me semblait un peu court, mais il est concis, clair et poignant malgré son petit nombre de pages. Virginie Coëdelo va à l’essentiel , d’ailleurs elle le dit elle même, elle « n’aime pas délayer et mettre du contenu sans qu’il apporte réellement quelque chose à l’histoire ». Et ben moi, ça me plait comme ça. Justement je n’aime pas non plus avoir l’impression que les auteurs soient encore payé à la ligne  😉 . Et puis, si vous aussi , vous l’avez lu, ou si vous le lisez d’ici peu, sachez que nous retrouverons les personnages dans le prochain roman de Virginie. 😀 😀 (j’ai hâte!!! non! non! rassurez-vous Virginie, je ne vous met pas la pression 😉 mais comme vous le dites dans ce livre « le plus bel espoir quand on se quitte, c’est de se retrouver » 😉  ).
En résumé, j’ai trouvé ce roman plein d’émotions. J’ai aimé découvrir le passé d’Anne. Je me suis régalée de cette écriture sans chichis. J’ai donc passé un très bon moment en compagnie de ce livre!

Ma note sur 5 : ❤ ❤ ❤ ❤

Merci à NetGalley et Librinova de m’avoir permis de découvrir ce livre. Si il vous tente, retrouvez-le sur la librairie Librinova en version ebook ICI .

On lit quoi? – « Dans la forêt lointaine » – Marie-Pierre Burtin

Dans la forêt lointaine – Marie-Pierre Burtin – Editions « Kero » – 234p – ebook

 

Présentation de l’éditeur : Un jeune homme en quête d’une mère qu’il n’a jamais vue. Une veuve esseulée qui n’ose pas lui dire que ce n’est pas elle qu’il cherche. Une fille qui voit d’un très mauvais œil l’arrivée de son nouveau frère. Dans un village qui cache de nombreux secrets, ils vont malgré eux déclencher des forces qui les dépassent. Et la montagne et ses escarpements, la forêt et ses labyrinthes se trouvent être un décor bien pratique pour enfouir les drames passés et préparer ceux à venir.

Mon avis : Je dois dire que ce roman me semblait fort alléchant. Son résumé m’attirait, sa couverture tout autant… Le cadre montagneux, moins n’étant pas du tout une férue de montagnes. L’histoire se déroule en Haute-Savoie. Vous l’aurez compris j’aurais eu bien plus de facilité à adhérer si elle se passait en Vendée. Mais il faut dire qu’il en faut pour tous les goûts 😉 . Non , vraiment, le point le plus négatif, selon moi bien sûr, c’est la plume de Marie-Pierre Burtin, je n’ai vraiment pas réussi à m’y faire. J’ai trouvé l’écriture froide, sans beaucoup de sentiments. Alors bon je n’aime pas spécialement quand, à la lecture, notre oreille perçoit les violons qui accompagnent la mièvrerie de certains textes, mais quand même. Là j’insiste assez sur la froideur… Marie-Pierre Burtin ne nous présente pas un roman sans aucun sentiments, soyons clairs, mais je n’ai pas perçu la chaleur qui aurait pu paraître notamment au moment des confidences du vieux Favre. Je n’ai finalement pas réussi à être touchée. Je m’en excuserais presque … Parce que pour le coup, je ne pense pas que le roman soit un navet, mais juste qu’il n’était pas pour moi. Je n’ai pas déprécié le récit qui est bien ficelé, avec une intrigue bien travaillée. Les personnages ne m’ont pas vraiment fait vibrer. J’ai trouvé certains sans grand intérêt, d’autres particulièrement benêts et enfin quelques un plutôt nauséabonds. Je dois dire que j’ai trouvé la fin … surprenante… Un peu déroutante même je dois dire.

Ma note sur 5 : ❤ ❤

Merci à NetGalley et Kero de m’avoir permis de découvrir ce livre. Si il vous tente, retrouvez-le va en version papier ICI ou en format kindle sur Amazon ICI

Bla-Bla-Bla – Le combat de Petit Crapaud #1 – La suspicion de la précocité et sa prise en charge

Je viens aujourd’hui vous parler d’un sujet à la fois sérieux et important. Voilà pour tout vous expliquer je dois vous confier un peu de moi, un peu de mes enfants… c’est sûr je ne vous ai pas habitué à cela jusqu’à maintenant. Mais un nouveau RDV se profile sur le blog… « Le combat de Petit Crapaud » (pour commencer suivra également Le combat de Grande Grenouille) .

Il faut que je commence par le commencement et donc je vais vous parler de Grande Grenouille, qui en novembre 2013, a rencontré sur ma demande un expert psychologue (elle nous en a fait voir Grande Grenouille croyez moi!). Ce monsieur après le rendez-vous, sort de son bureau et me dit très sûr de lui savoir d’où proviennent les soucis rencontrés avec Grande Grenouille… Il pose des mots sur les maux… « Elle est EIP avec Dyssynchronie », Ok… mais Kézako exactement ? EIP = Enfant Intellectuellement Précoce, aussi appelé surdoué ou haut potentiel. La Dyssynchronie? c’est le mot savant qui désigne un « développement affectif et une maturation psychomotrice moins en avance que leur développement intellectuel, elle constitue le vécu psycho-social particulier et normal des enfants intellectuellement précoces ou surdoués ». Oui oui plein de mots pas facile à comprendre en définitive …

J’aborde avec lui mon petit 3e alors âgé de 3 ans et demi, qui déchiffre les mots mais qui est également en refus constant d’autorité…etc. Bref je le raconte… et je m’entends répondre  » Bon courage Madame, les garçons sont pire que les filles ».

Et puis, Petit Crapaud continue sa scolarité avec une certaine aisance… En petite section il était en classe double et un professeur remplaçant va le prendre du lundi au jeudi soir pour un Moyenne Section … Mais lorsque j’essaie de mobiliser les équipes éducatives je m’entends répondre qu’il n’a pas besoin de plus qu’ils « préfèrent qu’il soit bon dans sa section que moyen dans le niveau supérieur »… J’obtiens malgré tout un premier RDV avec la psychologue scolaire qui lui fait passer un test de QI mais qui réserve son jugement du fait de son jeune âge… manquant de concentration il n’a su faire tout le test…

Les vrais ennuis ont débuté l’an dernier en Grande Section, une institutrice qui n’apprécie pas trop son comportement parfois provocateur, 2 équipes éducatives… Et cette année…. de nouveau des difficultés. Je me suis renseignée après le « diagnostique » établi concernant Grande Grenouille, sur des sites, via une psychologue spécialisée charmante qui malgré la distance géographique a accepté de me répondre et avec qui j’ai eu pas mal d’échange de mails. Mais aussi via des livres sur le sujet. J’ai même contacté une association. Toutes ces recherches me rassurent mon fils n’est pas le seul, je ne suis pas seule… Mais dans les faits finalement… si quand même… Aujourd’hui on reproche à mon Petit Crapaud de ne pas savoir se tenir en classe, de faire du bruit, d’être perturbateur, mais on ne me répond pas quand je leur dit qu’il s’ennuie, qu’il sait lire le fameux cahier de sons emprunté à son frère (lorsqu’il était en CP) jusqu’à la fin. On me prévient en décembre que dès janvier il s’ennuiera en mathématiques puisqu’il connaît déjà le programme et le maîtrise… Personne n’est là pour l’aider… On le menace, on me menace… de suivi RASED, d’équipes éducatives (encooore!) et même d’information précoccupante puisqu’il « ne sait pas gérer son comportement, parce qu’il prend trop de plaisir à transgresser les règles »…

Papa Frog cherche un emploi, je suis mère au foyer mais nous avons pris la décision de l’emmener (lui d’abord les autres aussi ensuite), chez une neuropsychologue afin que quelqu’un de compétent puisse enfin l’aider vraiment. Evidemment ces consultations au vu de la société sont un « luxe » et ne sont donc pas remboursées mais mon Petit Crapaud a besoin d’aide! et Nous allons l’aider!! Premier Rendez-vous fixé pour le 21 mars…

Nous en sommes sûrs… Petit Crapaud n’est pas un mauvais bougre, c’est juste un enfant particulier avec une particularité qui doit être prise en compte…

Le combat commence à peine…

Previous Older Entries

Les découvertes de Salomette

Le quotidien d'une femmelette gourmande et créative

Bric à Book

Chroniques culturelles. Lire, écrire, visiter villes et musées : entrez chez l'épicurienne culturelle.

Et tu lis encore Emma

Des livres, des mots, du bonheur..

des livres, des livres !

Le blog d'une mordue de littérature

La bulle de Christelle

Bienvenue dans mon univers !

Le petit blog de maman

Mam'attitude freestyle

Je veux être journaliste

Toi aussi, deviens un journaliste winner !

Mamandine le blog

Maman qui partage son quotidien avec humour

La vision d'Emma

Je fais ce qu'il me plaît

Sept à la maison© , une famille nombreuse, pleine de péripéties.

1 Maman un peu barrée, 1 Supermec, 4 garçons et 1 ange (deuil périnatal).

Blog Agoaye

Blog d'une trentenaire attachiante