On lit quoi? – « L’oubliée de Monterfil » – Pierre Commeine

L’oubliée de Monterfil – Pierre Commeine – Editions « A contre sens editions » – 284p – format papier

 

Résumé : Été 2014. Un homme suit le périple de son père, un soldat allemand affecté en Bretagne au cours de l’année 1941. De la région de Soissons à Monterfil et de mystères en révélations, ses pas vont l’entraîner dans une aventure humaine dans laquelle les chemins se croisent de façon étonnante, jusqu’à la découverte de ce que l’on appelle encore aujourd’hui : le « drame de Monterfil. »

Mon avis : Pierre Commeine nous embarque dans un roman en deux temps. On y découvre ici un fils qui alors qu’il se passionnait pour la première guerre mondiale, que son grand-père a vécu au plus près et qu’il lui a souvent conté, ressent le besoin de partir sur les traces de son père, soldat allemand durant la seconde guerre mondiale. Ce père qui finalement se faisait discret sur cette guerre et sur son rôle durant celle-ci. Tel un pèlerinage, il s’embarque dans cette quête qui le rapproche de son père. Mais cette quête lui réserve des révélations insoupçonnées. On sent dans l’écriture de Pierre Commeine une réelle maîtrise du sujet. Il s’en dégage une véritable passion pour les guerres qui ont ébranlé notre planète. Il est assez rare qu’un français aborde le sujet de la guerre en présentant un personnage issu de « l’autre côté », un soldat allemand. Et cela rend ce roman historique original. Au delà de cet aspect historique ce roman, tiré d’un fait réel mais joliment romancé est un très bel hommage aux femmes victimes innocentes des guerres, mieux encore il s’agit d’une réhabilitation des victimes du drame de Monterfil selon moi.

Je dois confesser que ma note est purement subjective, je pense que ce livre aurait même pu mériter un joli 4 mais je suis à un moment où les lectures plus légères remportent chez moi plus de succès. Et certains jours il m’a été un peu « difficile » de me remettre dans cette lecture.

Ma note sur 5 : ❤ ❤ ❤

Merci à A contre sens Editions  de m’avoir permise de découvrir ce livre. Si il vous tente, retrouvez-le  ICI

 

On lit quoi? – « Hôtel des muses » – Ann Kidd Taylor

Hôtel des muses – Ann Kidd Taylor – Editions « Calman Lévy » – 396p – version ebook

 

 

Présentation de l’éditeur  : Maeve, une biologiste marine, arpente les océans du monde. À l’approche de son anniversaire, elle retourne dans le golfe du Mexique, à l’Hôtel des Muses, fondé par son exubérante grand-mère sur un îlot paradisiaque. Dans ce lieu splendide où elle a grandi, elle veut faire le point sur sa vie.
Ce séjour va prendre une tournure inattendue. Dès son arrivée, Maeve ap­prend qu’un nouveau chef a été embauché : Daniel, son amour de jeunesse, avec qui elle a failli se marier sept ans plus tôt. Puis son frère lui annonce qu’il va publier un premier roman inspiré de sa vie amoureuse. Maeve se sent tra­hie, et bientôt, quelqu’un s’en prend aux requins citrons, son espèce favorite…  Avec un cadre somptueux, une fine analyse des sentiments et des personnages profonds, Hôtel des Muses est une évocation tendre et touchante du pouvoir du pardon et de la promesse du véritable amour.

Mon avis : J’ai tout d’abord beaucoup aimé les ambiances qui baignent ce roman, d’un côté l’Océan a une place des plus importante et de l’autre ce livre est agrémenté de nombreuses notions de littérature, la passion de Perri la grand-mère de Maeve et Robin. Il s’agit finalement d’un roman de passions. On y parle de passion amoureuse, de passion pour la cuisine, les requins, les livres, l’écriture…  Chacun des personnages est guidé par cette envie d’aller au bout de SA passion… à tout prix? peut être….

La plume d’Ann Kidd Taylor est très agréable à lire, il y a une fluidité très appréciable, idéale pour une lecture que l’on souhaite légère sans pour autant tomber dans un roman « gnan-gnan ». J’ai vraiment pris plaisir à suivre Maeve dans ces situations parfois déroutantes, ces rencontres attendrissantes, ces questions importantes essentiellement concernant son avenir. Que veut Maeve? Elle même finalement au début du roman ne le sait pas vraiment… le saura-t-elle à la fin de celui-ci? Lisez-le donc pour le savoir 😛 .

Au delà de l’intrigue concernant ses retrouvailles avec Daniel on suit également, Maeve dans ses recherches pour venir à bout de l’aileronnage des requins dans le golfe qui l’a vu grandir. Et là je dois dire qu’Ann Kidd Taylor a su me surprendre… Et vous devez maintenant le savoir, c’est une très bonne chose que de réussir à me surprendre 😉

Ce livre aborde le déracinement des enfants qui perdent un ou deux parents de quelques manières que ce soit, les blessures qu’ils gardent, la manière dont ils se construisent… et ça ça me touche …

J’ai eu un vrai coup de coeur pour Hazel, comme Maeve finalement… elle représente vraiment selon moi le rayon de soleil de ce livre.

En résumé, ce roman s’avère très bien écrit, il est bien construit, l’histoire est jolie, fraîche sans tomber dans le mélo … Une vraie belle réussite!!!

Ma note sur 5 : ❤ ❤ ❤ ❤ et demi , de vrais bons moments passés avec ce roman!! j’aurais juste aimé un tout petit peu plus  découvrir Perri, la grand-mère de Maeve

Merci à Calman-Lévy et NetGalley de m’avoir permis de découvrir ce livre en service presse. Si il vous tente, retrouvez-le sur Amazon ICI

 

On lit quoi? – Découverte- « La belle assise » – Brice Milan

La Belle assise. – Brice Milan – Auto-édition – 147p – ebook

 

Résumé : Jean-Yves tombe amoureux d’une jeune fille paraplégique, Emma, chaperonnée par sa tante. La mère de Jean-Yves, veuve, s’oppose à sa liaison… À tort ou à raison?

Mon avis : Je dois dire que je craignais un peu la lecture de ce livre en voyant qu’il était estampillé « policier » puisque je ne suis pas une grande fan du genre… Les premières pages se présentent comme un coup de foudre entre Jean-Yves et Emma, enfin plus précisément pour Emma… Ce jeune homme issu d’un milieu aisé et qui, mise à part la mort assez récente de son père, a jusque là été pour le moins épargné par la vie se dessine sous des traits de jeune adolescent amouraché. On y retrouve l’intensité des premiers émois. Quelques détails dans leur début de relation s’avèrent semer un trouble… Et puis, d’un coup, tout bascule…. La vie de Jean-Yves se voit irrémédiablement changée et les événements font vite appel aux services de police. De là débute une enquête, des rebondissements, des révélations pleines de surprises qui m’ont charmée. J’ai moi aussi été flouée comme Jean-Yves, et vraiment captivée.

Bon tout n’est pas parfait… Je trouve que c’est roman qui aurait mérité d’être un peu plus « travaillé » pour lui ajouter un peu de fond et de forme et en faire un roman un peu plus long et plus captivant encore. Là, il s’agit d’un roman très court qui va à l’essentiel, peut être un peu trop… à vous de juger 😉

En résumé, j’ai trouvé ce thriller prenant et très bien écrit. Il avait juste un goût de « trop peu » 😉

Ma note sur 5 : ❤ ❤ ❤ ❤

Merci à Brice Milan pour la confiance qu’il m’a accordée en me proposant de lire et de chroniquer ce titre via SimPlement .

Si l’envie vous dis de lire un autre avis sur ce livre alors n’hésitez pas à aller lire les chroniques de mes amies Emma et Fée Choco en cliquant sur leur nom 😉

Si ce livre vous tente, rendez-vous  ICI 😉

On lit quoi? – « Une insoutenable émotion » – Marie-France de Monneron

Une insoutenable émotion – Marie-France de Monneron – Editions « Anne Carrière » – 278p – format papier

 

Présentation de l’éditeur : Salomé a conclu un pacte avec sa sœur et ses trois meilleures amies : châtier tout homme marié qui trompera son épouse. La raison ? Sa jeune sœur Marylou est morte à la suite d’un avortement. Elle entretenait une liaison avec Teddy, marié et père de quatre enfants. Pendant cinq ans, les jeunes femmes se livrent ainsi à des expéditions punitives.  Salomé a conclu un pacte avec sa sœur et ses trois meilleures amies : châtier tout homme marié qui trompera son épouse. La raison ? Sa jeune sœur Marylou est morte à la suite d’un avortement. Elle entretenait une liaison avec Teddy, marié et père de quatre enfants. Pendant cinq ans, les jeunes femmes se livrent ainsi à des expéditions punitives.  Lors d’une soirée, le meilleur ami de Salomé lui présente un couple exceptionnel : Paul, dévoué corps et âme à sa femme, Élise, qui a été défigurée par l’explosion d’une bombe. Séduite par la personnalité et le physique de Paul, Salomé en tombe follement amoureuse, mais son engagement vis-à-vis de la jeune morte lui interdit toute relation avec un homme marié…  Un soir, Élise présente à Salomé son frère, Socrate, philosophe de renommée internationale, qui possède un charisme et une humanité rares. Salomé et Socrate nourrissent rapidement des liens d’amitié très forts. La jeune femme se noiera dans les interdits et le mensonge, jusqu’à ce que ses différentes rencontres lui ouvrent les yeux sur sa véritable nature.
L’amour de Socrate saura-t-il triompher des résistances incessantes que Salomé lui oppose ? 

Mon avis : Le résumé de ce livre m’a beaucoup charmée. J’aimais l’idée de ce pacte entre femmes endolorie par la perte tragique de l’une d’elles. J’avais très envie de découvrir ce qui arriverait à Salomé, cette « insoutenable émotion » qui évoque une passion puissante et irraisonnée qu’elle ressent pour Paul. Nous débutons la lecture en 1984 alors que Salomé est âgée de 20 ans puis nous la suivons jusqu’à la fin des années 90.

Je dois avouer que j’ai trouvé la première moitié du livre assez longue, j’avais envie que cela « bouge » un peu plus. En milieu de lecture, j’ai attrapé un regain d’intérêt pour Salomé et ses aventures. Paul, m’a très vite semblé sans intérêt et je peinais à comprendre Salomé dans sa « fixette ». J’étais, par contre, séduite par le personnage de Socrate  que je trouvais d’une extraordinaire tendresse. Puis les longueurs me sont réapparues et j’ai finalement découvert, en fin de lecture des événements un peu « tirés par les cheveux » selon moi. Des événements qui tombaient à pic mais manquaient à mon sens de crédibilité, de réalisme. Les épreuves endurées par Salomé nous la rendent tantôt touchante, tantôt presque détestable, presque parce que sa passion l’aveuglant tellement qu’on lui pardonne volontiers ses erreurs, finalement elle se punit elle même …

Je recommanderais ce livre aux adeptes des contes de fées modernes, qui contrairement aux classiques Disney où tout est toujours rose ou presque, n’épargnent pas les « princesses ». Il se retire d’entre les lignes de ce roman une quête du bonheur où sont distillés quelques conseils toujours bons à prendre 😉 .

Ma note sur 5 : ❤ ❤ ❤

 

Merci aux Editions Anne Carrière de m’avoir permise de découvrir ce livre. Si il vous tente, retrouvez-le  ICI ou dans toutes les bonnes librairies 😉

 

On lit quoi? – Découverte – « (…) Trop peu » – Loli Artésia

(…) Trop peu – Loli Artésia – Inside me – 144p – format ebook

 

Présentation de l’éditeur : Dans une chambre d’hôtel au lourds rideaux noirs, deux anciens amants se retrouvent après dix ans de silence. Tentent de rejouer leur passé amoureux. Miment des gestes sans les interpréter. Sans parvenir à s’extraire d’eux-mêmes.  La chambre prend des allures de huis-clos, écho au monologue intérieur de Chloé, à la recherche d’un nouveau passé, d’un autre personnage, laissant dans cette parenthèse amoureuse un instant d’inachevé.

Mon avis : On suit dans ce roman, les pensées de Chloé, femme au début de la trentaine quelque peu torturée. Chloé qui retrouve un ancien amant, Pierre, perdu de vue depuis 10 ans. Rencontré pendant ses études elle le retrouve dans sa nouvelle vie, celle d’une femme mariée, qui cherche quelque chose sans vraiment savoir quoi, toujours appesantie par un passé qu’elle traîne comme un poids sur son existence.

Je dois avouer que j’ai lu ce roman me demandant sans cesse ce que me réserverait la suite. Je n’ai pas été réellement convaincue par la fin que j’attendais moins… décousue. Rien de surprenant puisque finalement la fin est finalement en accord avec le reste du livre, pour le moins atypique. Les réflexions de Chloé sont comme autant de post-it sur lesquels ont note des bribes de pensées. Je n’ai pas souffert du style de l’écriture pendant ma lecture mais j’avais un sentiment de « creux » en l’ayant terminé. Comme si ce livre ne m’avait pas apporté grand chose…

Ma note sur 5 : ❤ ❤ – J’ai apprécié dans un premier temps l’originalité de la plume même si le contenu de l’intrigue m’a semblé assez plat.

Si vous décidez de lire ce livre original afin de vous faire votre propre idée c’est par ICI  ou en version kindle  ICI .

Merci à Loli Artésia pour la confiance qu’elle m’a accordée en me laissant découvrir son roman.

On lit quoi? – « Le souffle des feuilles et des promesses » – Sarah McCoy

Le souffle des feuilles et des promesses – Sarah McCoy – Editions « Michel Lafon » – 333p – version ebook

 

Résumé : Hallie Erminie, issue d’une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère. À New York, où elle s’est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l’être. Sous des abords arrogants et rustres, il est en fait d’une compagnie agréable. Tous deux discutent à bâtons rompus de la vie culturelle new-yorkaise, bouillonnante en cette fin de xixe siècle, et s’attachent l’un à l’autre sans oser se l’avouer. Malheureusement, quand Post part pour l’Alaska du jour au lendemain, la possibilité d’une histoire d’amour s’évanouit. Commence alors un chassé-croisé, des États-Unis à l’Italie en passant par l’Angleterre et la France. À chacune de leurs rencontres, les sentiments des deux jeunes gens ne font que croître. Le destin les réunira-t-il enfin ?

Mon avis : Ne connaissant pas jusqu’alors Hallie Erminie Rives, j’ose avouer que j’ai aborder ce livre comme une très jolie fiction. J’y trouvais des notes d’Orgueils et Préjugés de Jane Austen, dans cet amour quasi impossible, ce chassé-croisé amoureux. J’ai également pensé que Sarah McCoy, dans une envie de rendre hommage aux plumes féminines, avait opté pour la ville de La Fayette (Kentucky) pour Madame de La Fayette, ce qui correspondait au roman écrit par Hallie Rives qui semblait se rapprocher de La Princesse de Clèves : une histoire passionnée, des questionnements sur la fidélité, les conflits, et l’approche psychologique comme priorité donnant ainsi une vision nouvelle de la femme. … Et en fait… et bien non!!! Rien de tout cela ou presque n’était calculé pour nous emmener dans un hommage aux écrivaines… puisque Hallie Erminie Rives a bel et bien vécu… Attention! Sarah McCoy ne traite pas pour autant sa biographie, mais plutôt une biographie romancée dirons-nous. Je dois avouer que ce livre m’a donné envie de me pencher sur la bibliographie d’Hallie Erminie Rives. Wheeler peut sembler très désagréable avec les femmes… mais on perçoit très vite en lui un vrai féminisme!

J’ai beaucoup apprécié les personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires ,  Sarah McCoy est tellement douée pour brosser le portrait de ses personnages les teintant d’émotions (je pense à « Un goût de cannelle et d’espoir » ) .  J’ai  aussi apprécié d’être transporté dans la fin XIXe , début XXe , de l’Amérique à l’Alaska, de Londres à Tokyo, j’y ai découvert avec une légèreté agréable, les chercheurs d’or, la politique américaine, la vision de la femme, le début de leur émancipation,  les coulisses de l’écriture des romans de Hallie… J’ai vraiment ressenti que LA femme restait finalement le personnage central de ce livre. On y aborde, la femme, l’épouse, la mère, la fille, la célibataire affranchie, les divorcées, les passionnées de mode ou d’écriture, les féministes, les femmes cachées, discrètes ou celles sur le devant de la scène… Toutes jouent un rôle, leur rôle dans le changement du monde, de la société , de l’Histoire. J’ai vu un bien bel hommage aux femmes à travers ces lignes.

Ma note sur 5 : ❤ ❤ ❤ ❤  j’ai tellement adoré « Un goût de cannelle et d’espoir » que je dois avouer me sentir obligée de noter celui-ci un tout petit coeur de moins que son aîné.

Merci à Michel Lafon de m’avoir permis de découvrir ce livre via NetGalley. Si je vous ai donné  envie de découvrir ce livre? Alors filez chez votre libraire ou  ICI .

 

 

On lit quoi? – Découverte- « Les Calices du temps » – S.N Lemoing

Les Calices du Temps. – S.N Lemoing – Auto-édition – 104p – ebook

 

Résumé : Maria, 26 ans, est une des meilleures recrues de la police de Los Angeles. On ne peut pas dire qu’elle soit très féminine : elle excelle en sports de combat, déteste les robes et n’avoue jamais ses sentiments à un homme.
Un jour, tandis que son petit frère Juan, un ado geek, reçoit un mystérieux colis contenant des coupes de l’époque médiévale, ils se retrouvent propulsés au début du XVIème siècle. Ils vont devoir se fondre dans le décor et trouver le moyen de rentrer chez eux.

Mon avis : Alors si vous aimez lire, l’histoire et les séries alors ne cherchez plus!!! Ce livre est fait pour vous!! Le concept est assez inhabituel par rapport aux lectures que j’ai l’habitude de vous présenter mais je dois vous confier que j’ai été charmée. En découvrant le résumé je dois dire que j’étais … mitigée… J’aime les romans historiques mais je ne suis pas fan de la science-fiction… bref, j’ai abordé ce livre en n’étant pas convaincue à 100% … Et puis…. je l’ai commencé…

Le début du livre joue son rôle , il place les personnages, l’intrigue, et ne traîne pas trop en longueur. On arrive vite au voyage dans le temps et là… la magie a opéré sur moi… J’ai avalé les pages jusqu’à la fin qui m’a laissé sur la mienne… j’ai désormais hâte de savoir ce qui arrivera ensuite à Maria et Juan qui ont quitté leur Los Angeles pour atterrir à Arundel dans l’Angleterre sous le règne des Tudors. J’ai aimé le sens du détail, tout ce qui aujourd’hui nous semble anodin et qui à l’époque n’existait pas, ces détails que S.N Lemoing cite et traite avec justesse. Les détails historiques sont travaillés, si vous le lisez vous apprendrez sûrement des choses! Côté personnages, ma préférence va pour Juan, il est vif, brillant, Maria m’a parfois semblé à la limite nigaude par moments.

Je vous le disais plus haut la fin m’a laissé un goût de « et après? », j’avais l’impression d’avoir lu un « extrait » plus qu’un tome… c’est après avoir échangé avec l’auteure que j’ai mieux compris… Il ne s’agit pas d’un tome, normal donc de ne pas avoir l’impression d’en avoir lu un. Il faut plutôt voir ce livre comme on regarderait un épisode d’une bonne série. Un épisode où on attend la suite avec impatience… là encore, la chute que j’ai naïvement pensé un peu bâclée s’avère en réalité être bien travaillée. Bravo!! S.N Lemoing!

Pour finir, je dirais que c’est ici un livre qui se lit rapidement et agréablement que signe là S.N Lemoing (dont vous pouvez retrouver l’actualité et la bibliographie ICI ) et qui donne très envie de découvrir les prochains épisodes.

Ma note sur 5 : ❤ ❤ ❤ ❤ j’avoue malgré tout que j’ai trouvé le livre vraiment court .

Merci à S.N Lemoing pour la confiance qu’elle m’a accordée en me proposant de lire et de chroniquer ce titre.

Vous pouvez le retrouver dès à présent sur Amazon en format kindle ICI avec un prix tout doux ( disponible en prêt avec l’abonnement kindle ICI )  (désolée pour les autres vous devrait attendre qu’il sorte en version papier pour le découvrir, c’est prévu rassurez-vous, la version papier regroupera les épisodes en plus 😉 😉 ) et si vous voulez en plus craquer pour la kindle (ben oui avec tous ces bons plans ça se comprendrait 😉 c’est ICI )

Previous Older Entries

Sur ma table de nuit

Lire, c'est rêver les yeux ouverts.

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

Mon rêve d'été

Venez, lisez, rêvez !

Ninie et ses aiguilles

Ma passion pour les travaux d'aiguilles

JCURLYR

Ouvre le menu et balade toi avec moi..

kirsteen duval

des émotions, des mots...

AnaVerbaniaZeBlog

Blog littéraire, mais pas que !

La Baie des Livres

La Théière et Le Livre

BettieRose books

Blog littéraire d'une pin-up

Bonjour Littérature

Et bienvenue à vous

Nos lectures pour les enfants et pour les parents

Lecture 1er age, livre enfant et jeunesse, littérature, roman contemporain policier ou de science fiction... De la lecture pour toute la famille !

Les pages passionnées

♡ Des lectures enivrantes, des émotions renversantes ♡

Et si on parlait culture !

Frédéric Malonda Blog

Petite Plume

"J'ai commencé ma vie comme je la finirai sans doute : au milieu des livres." J-P Sartre

Un point c'est tout

Blog littéraire

Ma toute petite culture

Livres, cinéma, séries

Au bonheur des livres...

* Blog littéraire *

Les découvertes de Salomette

Le quotidien d'une femmelette gourmande et créative