Bla-Bla-Bla – Le combat de Petit Crapaud #5 – on a testé l’homéopathie

Nouvel article sur le rendez-vous « Le combat de Petit Crapaud » …

Lors du précédent article je vous parlais d’une suspicion de TDA/H et que nous attendions une retour suite à l’envoi de notre dossier chez la neuro-pédiatre … souvenez-vous c’est ICI .  Nous avons eu des nouvelles… nous sommes sur la liste d’attente et devons patienter entre 3 et 6 mois puisqu’une simple consultation semble suffisante. C’est déjà une bonne chose!!!

La maîtresse (pas la gentille, l’autre), semble avoir calmé ses ardeurs… la deuxième équipe éducative avait été programmée pour le 20 juin… elle sera décalée à la première quinzaine de septembre à la rentrée de ce1 de mon petit Crapaud… de quoi se sentir bien dans ses pompes pour débuter l’année me direz-vous mais bon…. Elle m’a confirmé qu’elle mettrait Petit Crapaud dans une classe mixte Ce1/Ce2  afin de le faire couler de l’une à l’autre au besoin dans l’année.

Etrangement depuis que j’ai craché en équipe éducative toutes les sanctions inacceptables dont a été victime mon fils, il ne semble pas que des sanctions de la hiérarchie aient été prises mais pour autant plus de telles sanctions à déplorer, encore heureux me direz-vous!!

Et puis, il y a du nouveau… qui semble être pas mal efficace…

Je m’étais rendue compte que plus le temps passait moins il était évident pour Petit Crapaud de trouver le sommeil, nous le couchions à 20h15 mais 2 heures après il était encore bien éveillé, ne trouvant pas le sommeil. Et quand il le trouvait… il était agité toute la nuit, bref rien de très réparateur…

Alors je suis allée à la pharmacie et j’ai demandé de l’homéopathie… parce que c’est doux, et que je préfère tenter les solutions non invasives. Je suis repartie avec du Sédatif PC …

Nous l’avons débuté le lundi soir, au départ un effet placebo a opéré… puis nous avons remarqué une réelle accalmie. Les nuits sont de meilleures qualités pour Petit Crapaud et les journées sont donc plus faciles à gérer pour lui… Le travail est toujours excellent mais le comportement est nettement amélioré. Hourra!!!! Nous finirons la cure au moment des vacances… je le laisserais ensuite au repos, et avant la rentrée nous lui referons une petite cure pour bien débuter septembre, et ensuite après notre rdv avec la neuropédiatre j’aimerais lui faire une cure de magnésium puisque la carence peut causer des troubles du TDA/H… nous verrons en allant 😉

Mais déjà… Le ciel de La Frog Family est devenu un tout petit peu plus bleu ces derniers jours 😉

Bla-Bla-Bla – Le combat de Petit Crapaud #4 – TDAH or not TDAH?

Je vous en parlais la dernière fois, nous avions dû remplir un questionnaire, moi, Papa Frog et l’enseignante concernant Petit Crapaud. Les résultats nous sons revenus concluant :

 » Il est difficile de se positionner sur une hypothèse franche de TDAH (trouble déficitaire d’attention avec hyperactivité) chez lui car son excellent potentiel intellectuel l’aide en partie à compenser ses difficultés comportementales mais génère aussi de l’anxiété qui vient alimenter cette problématique comportementale. Par ailleurs, aucune difficulté exécutive n’est soulignée pour l’instant. Ce diagnostique serait donc à rediscuter avec un médecin et son évolution à surveiller, mais il semblerait assez probable que le profil de Léo puisse entrer dans le cadre d’un tel trouble, au vu de ses résultats à la WISC V (excellent potentiel mais épreuves attentionnelles plus fragiles) et des résultats aux questionnaires remplis par 3 milieux différents, qui concordent globalement. »

J’avais rendez-vous pour une équipe éducative le 12 mai, autour de la table: l’enseignante, l’inspecteur académique, la psychologue scolaire, le papa et moi même… Et bien même avec ces bilans… Pour eux ce sont des pistes, pas des faits… et même s’ils ont cédé sur la mise en place de l’élastique aux pieds de chaise, la balle anti stress ou le Dis-o-sit… ils refusent de considérer que Petit Crapaud ne fait pas EXPRES!!!! Non maintenant ils me demandent le diagnostique d’un neuropédiatre… (le délai d’attente par chez moi semble se compter en années… je saute au plafond) et si il s’avérait que le neuropédiatre valide les bilans de la neuropsychologue… ils veulent me faire remplir un dossier MDPH …. Je ne comprends pas … je n’attends seulement d’eux qu’ils comprennent que de punir Petit Crapaud sans qu’il soit totalement responsable est absurde, et on me le refuse tout net…. les sanctions humiliantes et les menaces de violence sont avouées et assumées sans que cela ne semble déranger ni inspecteur ni psychologue scolaire :O puisqu’on m’a répondu que si elle avait agi ainsi elle devait avoir ses raisons… hum hum…

Bien sûr le dernier bilan est revenu avec de nouvelles recommandations, que nous, à la maison, allons suivre évidemment… en plus des premières, il y a aussi des méthodes « simples » à mettre en place comme s’assurer de capter son attention lorsqu’on lui parle, lui énoncer qu’une consigne à la fois ou encore valoriser essentiellement les réussites plutôt que les manquements.

Pour l’aider à gérer ses comportements problématiques par un renforcement positif  nous avons investi dans un tableau de récompenses dans ce but (vous pouvez le retrouver ICI )  :

Le système est assez simple, nous y ajoutons les objectifs à atteindre chaque jour, et à chaque réussite les enfants ajoutent une étoile dans la case correspondante. En début de semaine ils choisissent une récompense qui leur plairait (cela peut aller de la carte pokemon à la confection d’un gâteau avec maman pour un moment privilégié par exemple; pour la première semaine Grande Grenouille souhaiterait un bloc notes à petits carreaux, Grand Crapaud une balade avec maman et Petit Crapaud un gâteau fait avec maman).

Nous devrons ensuite également apprendre à Petit Crapaud à utiliser agenda, planning et montre pour l’aider à s’organiser et se structurer puisque cela lui posera sans aucun doute des soucis.

Un endroit bien à lui pour se détendre pourrait être installé mais il nous faudra attendre de pouvoir investir suffisamment pour cette recommandation.

Voilà où nous en sommes pour le moment, le chemin s’annonce encore bien compliqué mais nous sommes plus prêts que jamais. Je reviendrais vous en dire plus dès que nous aurons un peu de recul sur ses nouvelles méthodes 😉

Je vous laisse pour finir quelques liens menant à des livres qui peuvent être d’un grand secours quand on est parents d’enfants particuliers comme Petit Crapaud :

Bla-Bla-Bla – Le combat de Petit Crapaud #3 – Des mots sur les maux

Youhou!!!! Victoire!!! Bon je vends peut être la peau de l’ours avant de l’avoir tué, mais déjà nous avons des mots sur les maux!!! Nous avons reçu pendant les vacances de printemps le rapport de la neuropsychologue qui a vu et fait passé à Petit Crapaud un test psychométrique. Il y est écrit noir sur blanc que ce n’est possible pour Petit Crapaud de s’adapter à l’école mais que c’est l’école qui doit donc s’adapter à lui :  » Le fait de demander à un enfant ayant un raisonnement différent, d’être pareil que les autres et de fonctionner dans le même cadre qu’eux occasionne souvent de l’opposition et de la confrontation avec cet enfant. »

« Certains domaines de son profil rejoignent même la zone du haut potentiel intellectuel , ce qui constitue  pour lui de précieuses ressources au quotidien, pour réussir à l’école, et pourraient venir également expliquer ses bons résultats autant que ses difficultés de comportement à l’école. »

« Souvent, les jeunes comme lui présentent souvent une dys-synchronie entre leur fonctionnement intellectuel et affectif. Ces jeunes présentent régulièrement de l’anxiété, de l’hypersensibilité, de la rigidité, un haut niveau de perfectionnisme, une difficulté à supporter l’échec, etc. »

En plus de ces mots qui nous prouvent que non, Petit Crapaud n’est pas un mauvais bougre juste pour embêter le monde comme semble le penser son enseignante, non , Petit Crapaud n’est pas le sale gosse que l’on veut nous faire croire… Oui depuis plus de trois ans nous avions vu qu’il était en fait un enfant particulier et nous n’avons pas été écoutés; nous avons également des recommandations pour la maison et pour l’école. Nous espérons que l’école acceptera de jouer le jeu sincèrement maintenant que nous avons ce document.

Suite aux sanctions plus que limites de la maîtresse et au harcèlement moral qui en a découlé, j’ai contacté une association qui a alerté la DSDEN, la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale, un gentil Monsieur m’a contacté, j’ai échangé avec lui tous les soucis rencontrés par mon fils à l’école, il m’a non seulement donné des conseils mais également avertie que le dossier de Léo passerait en commission et qu’il me recontacterait début mai… Nous attendons donc et continuons le combat!!

Bla-Bla-Bla – Le combat de Petit Crapaud #2 – Premier RDV avec la neuropsychologue

Je vous en parlais la semaine dernière, le Combat de Petit Crapaud commence et par conséquent le notre à ses côtés également.

Voilà je suis allée au premier RDV avec la neuropsychologue que nous avons choisi et je dois le dire même si le chemin est encore bien long … Que ça fait du bien!!!! J’ai ENFIN sentie que j’étais non seulement écoutée mais également comprise !!! Elle m’a finalement conseillée à la fin de la séance de faire faire un bilan à Petit Crapaud. Comprenez par là un test de QI. Le rdv est pris pour le 28 mars 😉

Pour elle il ne fait aucun doute que Petit Crapaud s’ennuie en classe (elle a vu les fiches niveau évaluations de rentrée Ce1 qu’il a fait entre midi et deux en début de semaine) et qu’il faut que l’on puisse prouver par un document officiel qu’il faut prendre en compte sa particularité! J’ai presque envie de crier « ô joie ô bonheur » mais bon ça ne résoudra pas tout… il faudra encore du temps pour que tout se mette en place. Et surtout il me faudra partir au « combat » contre l’école… les punitions  que je qualifie d’abusives et de disproportionnées étant devenues monnaie courante.

D’ailleurs si vous êtes enseignant(e) en primaire (ou pas d’ailleurs) , je vous laisse me dire si vous trouvez que punir un enfant de CP, 40 minutes  seul dans le couloir pour un bruit fait en classe (gros le bruit si cela a un quelconque impact dans votre réponse) ou encore afficher une photo de lama pour un enfant qui a craché en cours de récré en disant à toute la classe « voilà je vous présente « Petit Crapaud » (ben oui c’est son nom ici ^^) , ou encore le faire se tenir debout portant une pancarte (ou un pot avec un cactus :O ) pour s’être levé en classe sans permission et aller parler aux copains. Ou encore lui dire les yeux dans les yeux qu’il a « de la chance que les punitions corporelles soient interdites » parce qu’elle avait « envie de le démonter ». Si tout cela vous semble, normal, digne d’un professeur , d’un directeur…

Voilà il s’agit d’un article plutôt court, mais qui résume je pense suffisamment la situation du moment. Je vous referais un point lorsque nous en saurons plus… a bientôt 😉

Bla-Bla-Bla – Le combat de Petit Crapaud #1 – La suspicion de la précocité et sa prise en charge

Je viens aujourd’hui vous parler d’un sujet à la fois sérieux et important. Voilà pour tout vous expliquer je dois vous confier un peu de moi, un peu de mes enfants… c’est sûr je ne vous ai pas habitué à cela jusqu’à maintenant. Mais un nouveau RDV se profile sur le blog… « Le combat de Petit Crapaud » (pour commencer suivra également Le combat de Grande Grenouille) .

Il faut que je commence par le commencement et donc je vais vous parler de Grande Grenouille, qui en novembre 2013, a rencontré sur ma demande un expert psychologue (elle nous en a fait voir Grande Grenouille croyez moi!). Ce monsieur après le rendez-vous, sort de son bureau et me dit très sûr de lui savoir d’où proviennent les soucis rencontrés avec Grande Grenouille… Il pose des mots sur les maux… « Elle est EIP avec Dyssynchronie », Ok… mais Kézako exactement ? EIP = Enfant Intellectuellement Précoce, aussi appelé surdoué ou haut potentiel. La Dyssynchronie? c’est le mot savant qui désigne un « développement affectif et une maturation psychomotrice moins en avance que leur développement intellectuel, elle constitue le vécu psycho-social particulier et normal des enfants intellectuellement précoces ou surdoués ». Oui oui plein de mots pas facile à comprendre en définitive …

J’aborde avec lui mon petit 3e alors âgé de 3 ans et demi, qui déchiffre les mots mais qui est également en refus constant d’autorité…etc. Bref je le raconte… et je m’entends répondre  » Bon courage Madame, les garçons sont pire que les filles ».

Et puis, Petit Crapaud continue sa scolarité avec une certaine aisance… En petite section il était en classe double et un professeur remplaçant va le prendre du lundi au jeudi soir pour un Moyenne Section … Mais lorsque j’essaie de mobiliser les équipes éducatives je m’entends répondre qu’il n’a pas besoin de plus qu’ils « préfèrent qu’il soit bon dans sa section que moyen dans le niveau supérieur »… J’obtiens malgré tout un premier RDV avec la psychologue scolaire qui lui fait passer un test de QI mais qui réserve son jugement du fait de son jeune âge… manquant de concentration il n’a su faire tout le test…

Les vrais ennuis ont débuté l’an dernier en Grande Section, une institutrice qui n’apprécie pas trop son comportement parfois provocateur, 2 équipes éducatives… Et cette année…. de nouveau des difficultés. Je me suis renseignée après le « diagnostique » établi concernant Grande Grenouille, sur des sites, via une psychologue spécialisée charmante qui malgré la distance géographique a accepté de me répondre et avec qui j’ai eu pas mal d’échange de mails. Mais aussi via des livres sur le sujet. J’ai même contacté une association. Toutes ces recherches me rassurent mon fils n’est pas le seul, je ne suis pas seule… Mais dans les faits finalement… si quand même… Aujourd’hui on reproche à mon Petit Crapaud de ne pas savoir se tenir en classe, de faire du bruit, d’être perturbateur, mais on ne me répond pas quand je leur dit qu’il s’ennuie, qu’il sait lire le fameux cahier de sons emprunté à son frère (lorsqu’il était en CP) jusqu’à la fin. On me prévient en décembre que dès janvier il s’ennuiera en mathématiques puisqu’il connaît déjà le programme et le maîtrise… Personne n’est là pour l’aider… On le menace, on me menace… de suivi RASED, d’équipes éducatives (encooore!) et même d’information précoccupante puisqu’il « ne sait pas gérer son comportement, parce qu’il prend trop de plaisir à transgresser les règles »…

Papa Frog cherche un emploi, je suis mère au foyer mais nous avons pris la décision de l’emmener (lui d’abord les autres aussi ensuite), chez une neuropsychologue afin que quelqu’un de compétent puisse enfin l’aider vraiment. Evidemment ces consultations au vu de la société sont un « luxe » et ne sont donc pas remboursées mais mon Petit Crapaud a besoin d’aide! et Nous allons l’aider!! Premier Rendez-vous fixé pour le 21 mars…

Nous en sommes sûrs… Petit Crapaud n’est pas un mauvais bougre, c’est juste un enfant particulier avec une particularité qui doit être prise en compte…

Le combat commence à peine…

dear ema - blog littéraire

a book, a coffee, a cat

La Voleuse de Marque-pages

"Je n'ai jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait apaisé" Diderot

À travers les mots

à travers mes mots , je vous donne mon avis .

sireadbooks

Amatrice et chroniqueuse livresques

Allez vous faire lire

Critiques et recommandations de livres jeunesse et young-adult

Sur ma table de nuit

Lire, c'est rêver les yeux ouverts.

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

Mon rêve d'été

Venez, lisez, rêvez !

Ninie et ses aiguilles

Ma passion pour les travaux d'aiguilles

JCURLYR

Ouvre le menu et balade toi avec moi..

kirsteen duval

des émotions, des mots...

AnaVerbaniaZeBlog

Blog littéraire, mais pas que !

La Baie des Livres

La Théière et Le Livre