On lit quoi ? La Blogo lit quoi? – #7 – La sélection de Juillet

Tout d’abord un petit point sur le projet « La Blogo lit quoi? » organisé par La Frog Family…

logo

  • C’est quoi l’idée?
    L’idée c’est de rassembler chaque mois dans un même article, les chroniques littéraires des blogueurs et blogueuses qui souhaitent jouer le jeu 😉 et de proposer ainsi toute une sélection de coup de coeur du mois. Cela permet à chacun (participant ou non) de découvrir des livres mais aussi des blogs avec leur univers, cela permet à chaque lecteur du blog de trouver son bonheur 😉 et ainsi pourquoi pas de laisser un petit commentaire pour nous dire qu’il a découvert un coup de coeur grâce à nous (ce serait génial).

 

  • Si je souhaite participer je fais comment?
    Et bien c’est facile! Vous envoyez le lien de la chronique de votre coup de coeur à lafrogfamily@gmail.com au plus tard le 27 août 20h pour le mois prochain.

 

  • Dois-je forcément participer tous les mois si je me lance? 
    Pas du tout!
    !! En tant que lecteur/lectrice, nous n’avons pas un coup de coeur tous les mois , toute l’année… (ce serait merveilleux cela dit), pour autant vous pouvez envoyer vos belles découvertes même si elles ne sont pas « parfaites » 😉 . Et si c’était un mois sans? alors pas de soucis 😉 attendons le mois prochain 😉 aucune obligation de participation!

 

  • Enfin, que vous participiez ou non, n’hésitez donc pas à laisser un petit commentaire sous les articles « La Blogo lit quoi? » en donnant le livre qui vous a donné le plus envie 😉 et dites nous pourquoi 😉 est ce le résumé? L’univers? la chronique de notre ami(e) blogueur(se)? C’est toujours agréable d’avoir des retours 😉

 

Allez c’est fini si vous avez d’autres questions contactez moi je me ferais une joie de vous répondre 😉 Place maintenant à la sélection de janvier…


C’est Christine-Marval qui, pour sa première participation, lance le coup d’envoi de cette septième édition en nous présentant « La décision » d’Isabelle Pandazopoulos, un roman prenant traitant du déni de grossesse chez une adolescente:

 

Pour ma part, j’ai pas mal hésité je dois dire… mais j’ai finalement choisi de vous présenter « Otage de ma mémoire » de Marylise Trécourt

 

Première participation également pour Sandra de Bibliblog qui nous présente « Un fils en or » de Shilpi Somaya Gowda, les aventures d’un jeune indien parti aux Etats-Unis.

Nous accueillons également Melivres , premier garçon qui rejoint notre RDV 😉 qui nous propose de découvrir  » Une braise sous la cendre » de Sabaa Tahir premier tome d’une saga Fantasy dont vous pourrez retrouver également le tome 2, « Une flamme dans la nuit »  sur son blog 😉

Héliéna , pour sa part , nous fait découvrir « Quelqu’un qu’on aime » de Séverine Vidal , un roman plein d’amour et de délicatesse racontant une aventure multi-générationnelle pleine de tendresse. Je ne sais pas vous mais sa chronique m’a donné envie de découvrir ce livre!! 😉

Encore une petite nouvelle pour ce RDV blogging, nous accueillons Kaya, qui nous parle de « L’homme idéal ou presque » de Kristan Higgins une romance idéale pour l’été 😉

Jennifer , nous conseille de découvrir un roman contemporain de Didier Van Cauwelaert :  » Le journal intime d’un arbre« .

 

Melle Bulle, nous parle de « Avant toi » de Jojo Moyes , qui lui a plu et l’a touchée.

J’espère que vous trouverez votre bonheur 😉

Merci à toutes les blogueuses  et blogueur qui ont joué le jeu pour cet article de « La Blogo lit quoi? », Je tiens à vous dire que je suis vraiment ravie du succès de cette rubrique autant du côté des blogueurs que des lecteurs 😉 Merci!   Nous vous donnons rdv fin août pour la prochaine sélection.

Publicités

On lit quoi? – « Vinyle émoi » – Sébastien Poussin

Vinyle émoiSébastien Poussin  – Editions « Librinova » – 231p – ebook

 

 

RésuméTout a démarré ce soir-là. Le soir de mon quarantième anniversaire. Une soirée de retrouvailles entre amis, dans la chaleur estivale d’un mois de juillet. Un moment de rêve pour le doux nostalgique que je suis. Un rêve inespéré et salvateur. Je m’appelle Jean, je vis seul, séparé de mon ex-femme, Louise, la mère de ma fille Juliette, âgée de douze ans. Je suis devenu malgré moi un solitaire, souvent rempli de tristesse et de vague à l’âme. Mélancolique de cet amour perdu. Tout a démarré ce soir-là, dans la chaleur de cette nuit d’été, entouré de ces amis bienveillants et veillant bien. Le cerveau embrumé par les rires, l’alcool, la joie et le plaisir de s’être retrouvés. Parmi les cadeaux, un objet à la fois neuf et suranné. Un vinyle. Un magnifique vinyle.  Tout a démarré ce soir-là, avec cet objet à l’esthétisme implacable bientôt déclencheur des nouveaux élans et de nouvelles quêtes insoupçonnées. Quêtes musicales et amoureuses. Un nouveau départ à ma vie.

Mon avis : Je dois avouer que j’ai un avis assez mitigé sur ce livre… Un peu comme si je peinais à savoir précisément quel est vraiment mon avis … Alors, je vais vous écrire ce que j’en ai pensé et puis on verra en résumé ce qui prédominera 😉 . Déjà, en vous aventurant dans ce livre, préparez-vous à faire ou à refaire votre culture musicale. C’est une vraie richesse sur la Musique. Les vinyles  représentent en réalité selon moi  le symbole d’une part, de cette musique si chère aux « oreilles » de Jean, mais d’autre part, l’objet en lui même est le symbole du passé. Jean est un homme qui ne s’est pas remis de son divorce, il n’a pas fait le deuil de son mariage. J’avoue que dans les premiers temps du livre, j’ai eu ce sentiment d’être inondée de détails, de références musicales, me laissant l’impression que l’intrigue principale passait un peu au second plan. Puis, au fil des pages, cette impression s’est légèrement dissipée… mais pas totalement.

Le roman se tisse entre l’intrigue plutôt sympathique à suivre de cet homme qui évolue, qui sort de cette sorte de léthargie dans laquelle il se complaisait depuis sa séparation grâce à la Musique et à sa fixette sur les vinyles, nous montrant comme la musique peut agir comme une sorte de thérapie;  et entre un côté presque encyclopédique qui je dois le dire a pris un peu trop de place à mon goût.

Jean va voir sa vie changée radicalement grâce à ce cadeau d’anniversaire pas comme les autres, son évolution vers le bonheur a été agréable à lire, cependant la fin est un peu trop prévisible, selon moi elle est comparable à celles des romans chick-lit. Un avis assez mitigé donc pour ce livre qui je pense ne me restera pas mémorable.

Ma note sur 5 : ❤ ❤  1/2

Merci à Librinova de m’avoir permis de découvrir ce livre. Si il vous tente, retrouvez-le en format kindle ICI. Pour le format epub RVD ICI.

 

On lit quoi? – Jeunesse- « Mon petit coeur de pierre » de Lucile Caron-Boyer

Mon petit coeur de pierreLucile Caron-Boyer – Auto-édité – 229p – format papier – Dès 12 ans

RésuméMarion a quatorze ans, un meilleur ami qui s’appelle Tom et un coeur de pierre. Du moins, c’est ce que Tom lui dit souvent, et peut-être qu’il n’a pas tout à fait tort. Cette année, elle rentre en troisième, retrouve son collège, ses camarades de classe, ses habitudes. Rien à signaler donc. Enfin si, peut-être. Le nouveau, Alex, produit sur elle un effet bizarre quand il lui sourit. Et puis il y a ce prof de SVT qui lui rappelle furieusement quelqu’un… Un roman qui parle d’adolescence, de la difficulté d’être différent, et d’amitié. À moins que ce ne soit d’amour, tout simplement. 

Notre avis: Je vais écrire cette chronique d’une seule voix , l’avis de Grande Grenouille étant sensiblement le même que le mien. Après en avoir discuté, j’ai donc rédigé ma chronique et lui ai lu… Elle l’a grandement validé.
Ce roman nous embarque dans les premiers émois de l’adolescence, cette difficulté dans l’acceptation de ces sentiments nouveaux, déstabilisants, parfois violents. Mais sous ce fil de trame se cache dans ce livre des interrogations, des situations toutes bien réalistes sur le monde de l’enfance, de l’adolescence ou encore de la famille. Les mots sont justes, la plume est pleine d’humour et de sensibilité. Les passages évoquant le père de Marion m’ont beaucoup émue, touchée, faisant écho à ma propre histoire même si la mienne est différente de celle de cette jeune fille. Grande Grenouille aussi a une histoire particulière avec son père, nul doute que même si elle ne l’a pas mentionné avec moi, ces passages l’ont beaucoup touchée également. C’est dire la justesse des mots et du texte!  Il s’agit là d’un roman extrêmement tendre. Lucile Caron-Boyer nous fait sourire, nous émeut, en un mot elle nous touche, et quand je dis nous, je parle des ados ET de leur maman! 😉 . Les personnages principaux sont assez attachants, j’ai vraiment eu beaucoup de tendresse pour Marion, Tom, Hélène et même Sam. Grande Grenouille pour Marion et Tom essentiellement. Je les ai quitté à regrets, je n’aurais pas dit non à encore quelques pages, quelques aventures 😉 .

En résumé, ce livre « jeunesse » convient parfaitement à toutes les jeunes filles (ou les garçons hein pas de sexisme même si je pense que la cible est quand même plutôt féminine 😉 ) qui entrent dans les méandres de l’adolescence, mais aussi à leur maman. Parce que ce roman est frais, léger, et qu’en le refermant on trouve la vie jolie.

Quelques passages qui m’ont particulièrement plu :

  •  » C’est dans le regard des autres que mon père a commencé à me manquer.« 
  •  » Sacré Bidule! preuve vivante qu’avec un caractère de merde et une tronche de perdant on pouvait tirer son épingle du jeu. Comme quoi il y avait de l’espoir pour tout le monde. »

Merci à Lucile Caron-Boyer, de nous avoir permises de découvrir ce très prometteur premier roman grâce à SimPlement. Nous avons passé un très très agréable moment en sa compagnie

Notre note sur 5 : ❤ ❤ ❤ ❤ ❤  à l’unanimité 😉

Retrouvez ce livre en vente ICI 😉

On lit quoi? – « Livre premier – Le voyage de Kirikoustra » – Kirikoustra

La voyage de Kirikoustra- Livre premier – Kirikoustra – Auto-édité – 74p – version ebook

 

 

Résumé : L’auteur à créé Kirikoustra, personnage fabuleux qui fait le lien entre passé et présent : en effet, ce fin conteur explore la mythologie avec beaucoup de sagesse et revient régulièrement dans le présent pour nous en donner sa vision à travers des témoignages du quotidien. Inaugure-t-il un style littéraire nouveau dans cet ouvrage qui parle de l’humain ?

Mon avis : Il s’agit ici d’un roman auto-édité pour le moins original. L’auteur a créé un personnage, Kirikoustra, et signe le roman sous ce nom de plume. Il s’agit d’un personnage pour le moins atypique dont on ne saura finalement rien que ses pensées, jetées brutes sur le papier. Il nous embarque dans une vision de la vie, toute personnelle, poussant le lecteur à se questionner sur la société, sur le monde qui l’entoure, le poussant à la réflexion, presqu’à l’introspection. Finalement il s’agit d’un livre assez philosophique. J’ai personnellement eu bien du mal à me faire à cette écriture brute, que j’avais déjà déploré dans certaines lectures récemment, il en a été de même pour cet appel au questionnement qui tombe peut être mal en ces périodes de vacances où j’aime lire des choses assez légères… Ce livre, je pense ne me correspond pas vraiment de plus, je ne l’ai pas découvert au meilleur moment. Il faut aussi que je vous confesse que la philo n’était pas ma matière de prédilection… Tout cela m’amène donc à une note peu élevée, mais gardez à l’esprit que mes notations ne sont le reflet que de mon avis purement personnel. Si vous aimez vous triturer l’esprit avec des livres poussant à de multiples interrogations sur la Vie alors il peut vous plaire 😉 .

Ma note sur 5 : ❤  je n’ai pas du tout réussi à me faire ni à la plume ni à l’univers de ce livre

Merci à Kirikoustra de m’avoir permise de découvrir ce livre via SimPlement vous pouvez le découvrir vous aussi en cliquant  ICI .

 

 

On lit quoi? Les sorties littéraires de la semaine partent en vacances

Vous l’avez peut-être remarqué, dimanche dernier je ne vous ai pas proposé de sélection… je pensais qu’il s’agirait d’une exception mais comme le planning de la semaine à venir ne trouve toujours pas grâce à nos yeux, je tenais à vous faire un petit article vous expliquant l’absence de cette rubrique qui pourtant àa pas mal de succès 😉

Les vacances n’annoncent pas de sorties qui nous branchent réellement, la raison me dit que notre banquier va être content… la passion me souffle « vivement la rentrée… littéraire bien sûr » 😉

Je prend donc la décision d’envoyer en vacances cette rubrique pour l’été 😉

Vous pourrez la retrouver dès le Dimanche 27 août à 20h 😉

 

On lit quoi? – « Les brumes de l’apparence » – Frédérique Deghelt

Les brumes de l’apparence – Frédérique Deghelt – Editions « Actes sud » – format ebook – 380 pages

 

RésuméÀ l’occasion d’un héritage, une Parisienne dont la vie bourgeoise ne souffre aucune remise en question se révèle médium, à l’aube de ses quarante ans. Cette faculté, d’abord violemment refusée, va bouleverser sa vie et l’obliger à reconsidérer son existence.

Mon avis : Voilà une nouvelle lecture commune pour cette année 2017, Virginie, Fée Choco et moi même avions prévu de lire ce livre en juin mais nos plannings respectifs ne nous l’ont finalement pas permis, qu’à cela ne tienne, nous avons remis la lecture à ce mois de juillet.

Il s’agit là d’un roman original. Gabrielle est une quadragénaire très rationnelle, un père scientifique, un mari médecin, un fils qui se destine également au milieu scientifique… Cette organisatrice d’événements savoure sa vie parisienne sans trop de surprises. Jusqu’au jour où elle hérite d’une forêt abritant une masure délabrée. Accompagnée d’un agent immobilier, elle en fait la visite et s’imagine déjà vendre ce domaine campagnard à mille lieues de sa vie et de ce qu’elle aime tant . Pourtant, des phénomènes se produisent, un don lui apparaît assez soudainement, se renforçant au fur et à mesure. Comment ses proches vivront-ils ces changements? Comment Gabrielle, elle même, va-t-elle réagir à toutes les découvertes qui l’attendent? Voilà un peu l’essence même de ce roman. Comment remettre en question tout ce que l’on pensait être en découvrant ce que nous sommes vraiment?

L’écriture de Frédérique Deghelt est agréable, assez fluide et travaillée. J’ai senti quelques longueurs mais je pense qu’elles étaient surtout causées par l’environnement qui à vrai dire ne correspond pas forcément à ma zone de confort. Frédérique Deghelt mêle ici habilement deux univers, ce roman ne rentre pas dans une case, pas totalement science-fiction, pas totalement contemporain… je me répète il est original et ça … c’est vraiment sympa!

Côté personnages, j’avoue qu’aucun ne m’aura vraiment attendri plus que ça… si, peut être Gwennaëlle…

En résumé, j’avoue que même s j’étais très attirée par ce titre, cette couverture et cet attrait de sortir de ma zone de confort, je n’ai pas été totalement convaincue… Aucune erreur de l’auteur, juste que je n’ai pas réussi à adhérer à l’ambiance, à l’univers, je l’ai trouvé un peu… « froid », peut-être suis-je trop cartésienne? 😉 Dommage, ce roman, je pense, méritait plus que cette chronique en demi-teinte… Je note donc de manière totalement subjective :/

Ma note sur 5 : ❤ ❤ ❤

Si vous avez envie de découvrir vous aussi « Les brumes de l’apparence » c’est ICI .

 

On lit quoi ? – Jeunesse – « Kola – Les copains du jardin » – Editions Nathan Jeunesse- Jacques Despres

Kola – Les copains du jardin – Jacques Despres  – Collection « Kola » – Editions Nathan–  30 pages .

 

Présentation de l’éditeur : Kola et Nono jouent au foot dans le jardin. Bing ! Nono shoote très fort. Oh non ! Le ballon a disparu derrière les grandes herbes. Kola et Nono partent à sa recherche.

Notre avis : Dans cette collection, les personnages principaux sont Kola, un petit koala bleu et Nono, une petite peluche qui accompagne Kola dans toutes ses aventures. J’ai emprunté ce livre à la médiathèque pour Grenouillette… Et depuis… il ne se passe pas une journée sans que nous le lisions plusieurs fois. Elle a d’ailleurs pris l’habitude de le lire dès le petit déjeuner. Elle aime beaucoup les illustrations, hautes en couleurs,  Les décors sont très réalistes, l’herbe, les arbres, l’eau sont tels des photos. Les personnages paraissent tantôt pelucheux tantôt doux et lisses. Tout dans ce livre plaît à Grenouillette, l’histoire (qu’elle tente de raconter elle même, oui à force elle le connaît par coeur) , les illustrations, les personnages ( Kola, Nono, la tortue et l’écureuil principalement). C’est un livre à la fois donc très coloré mais avec une historie fort sympathique, qui raconte ,ici, qu’il est préférable de s’ouvrir aux autres et que cela peut apporter de nouvelles amitiés. Lors de mon prochain passage nul doute que je devrais  emprunter un autre titre de cette jolie collection. S’il est disponible je pense lui prendre Kola et le bain, peut être réussirons nous à calmer les pleurs lors de son passage au bain grâce à ce livre 😉 .

Vous l’aurez compris, nous sommes sous le charme de ce petit koala 😉 Malheureusement ces livres parus entre 2011 et 2013 s’avèrent maintenant introuvables à l’achat… dommage!!

Notre note sur 5 : ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

 

 

 

Previous Older Entries

Les notes de Grâce M.

Je lis, j'écris, je vis

L'ourse bibliophile

Brimborions et broutilles. De simples mots sur un livre, un film...

Lula Papote

Blog littéraire et autre blablas

La paupiette culturelle

A la recherche d'un avenir...

dear ema - blog littéraire

a book, a coffee, a cat

La Voleuse de Marque-pages

"Je n'ai jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait apaisé" Diderot

À travers les mots

à travers mes mots , je vous donne mon avis .

sireadbooks

Amatrice et chroniqueuse livresques

Allez vous faire lire

Critiques et recommandations de livres jeunesse et young-adult

Sur ma table de nuit

Lire, c'est rêver les yeux ouverts.

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

Mon rêve d'été

Venez, lisez, rêvez !