Bla-Bla-Bla – Le combat de Petit Crapaud #1 – La suspicion de la précocité et sa prise en charge

Je viens aujourd’hui vous parler d’un sujet à la fois sérieux et important. Voilà pour tout vous expliquer je dois vous confier un peu de moi, un peu de mes enfants… c’est sûr je ne vous ai pas habitué à cela jusqu’à maintenant. Mais un nouveau RDV se profile sur le blog… « Le combat de Petit Crapaud » (pour commencer suivra également Le combat de Grande Grenouille) .

Il faut que je commence par le commencement et donc je vais vous parler de Grande Grenouille, qui en novembre 2013, a rencontré sur ma demande un expert psychologue (elle nous en a fait voir Grande Grenouille croyez moi!). Ce monsieur après le rendez-vous, sort de son bureau et me dit très sûr de lui savoir d’où proviennent les soucis rencontrés avec Grande Grenouille… Il pose des mots sur les maux… « Elle est EIP avec Dyssynchronie », Ok… mais Kézako exactement ? EIP = Enfant Intellectuellement Précoce, aussi appelé surdoué ou haut potentiel. La Dyssynchronie? c’est le mot savant qui désigne un « développement affectif et une maturation psychomotrice moins en avance que leur développement intellectuel, elle constitue le vécu psycho-social particulier et normal des enfants intellectuellement précoces ou surdoués ». Oui oui plein de mots pas facile à comprendre en définitive …

J’aborde avec lui mon petit 3e alors âgé de 3 ans et demi, qui déchiffre les mots mais qui est également en refus constant d’autorité…etc. Bref je le raconte… et je m’entends répondre  » Bon courage Madame, les garçons sont pire que les filles ».

Et puis, Petit Crapaud continue sa scolarité avec une certaine aisance… En petite section il était en classe double et un professeur remplaçant va le prendre du lundi au jeudi soir pour un Moyenne Section … Mais lorsque j’essaie de mobiliser les équipes éducatives je m’entends répondre qu’il n’a pas besoin de plus qu’ils « préfèrent qu’il soit bon dans sa section que moyen dans le niveau supérieur »… J’obtiens malgré tout un premier RDV avec la psychologue scolaire qui lui fait passer un test de QI mais qui réserve son jugement du fait de son jeune âge… manquant de concentration il n’a su faire tout le test…

Les vrais ennuis ont débuté l’an dernier en Grande Section, une institutrice qui n’apprécie pas trop son comportement parfois provocateur, 2 équipes éducatives… Et cette année…. de nouveau des difficultés. Je me suis renseignée après le « diagnostique » établi concernant Grande Grenouille, sur des sites, via une psychologue spécialisée charmante qui malgré la distance géographique a accepté de me répondre et avec qui j’ai eu pas mal d’échange de mails. Mais aussi via des livres sur le sujet. J’ai même contacté une association. Toutes ces recherches me rassurent mon fils n’est pas le seul, je ne suis pas seule… Mais dans les faits finalement… si quand même… Aujourd’hui on reproche à mon Petit Crapaud de ne pas savoir se tenir en classe, de faire du bruit, d’être perturbateur, mais on ne me répond pas quand je leur dit qu’il s’ennuie, qu’il sait lire le fameux cahier de sons emprunté à son frère (lorsqu’il était en CP) jusqu’à la fin. On me prévient en décembre que dès janvier il s’ennuiera en mathématiques puisqu’il connaît déjà le programme et le maîtrise… Personne n’est là pour l’aider… On le menace, on me menace… de suivi RASED, d’équipes éducatives (encooore!) et même d’information précoccupante puisqu’il « ne sait pas gérer son comportement, parce qu’il prend trop de plaisir à transgresser les règles »…

Papa Frog cherche un emploi, je suis mère au foyer mais nous avons pris la décision de l’emmener (lui d’abord les autres aussi ensuite), chez une neuropsychologue afin que quelqu’un de compétent puisse enfin l’aider vraiment. Evidemment ces consultations au vu de la société sont un « luxe » et ne sont donc pas remboursées mais mon Petit Crapaud a besoin d’aide! et Nous allons l’aider!! Premier Rendez-vous fixé pour le 21 mars…

Nous en sommes sûrs… Petit Crapaud n’est pas un mauvais bougre, c’est juste un enfant particulier avec une particularité qui doit être prise en compte…

Le combat commence à peine…

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. ChristL
    Mar 15, 2017 @ 10:57:58

    Bon courage ma copine !
    Moi je me suis battue pour l’inverse ! J’ai refusé que mon « moyen » saute une classe. Et je sens le même genre de chose arriver avec mon petit dernier qui se promène sur le programme de CP (il savait lire parfaitement avant Noël et s’ennuie en classe).
    Bref, que ce soit dans un sens ou dans l’autre, rien n’est jamais facile !
    Bisous

    J'aime

  2. Frog
    Mar 15, 2017 @ 12:05:57

    Personnellement je ne me bats pas pour qu’il saute une classe, je me bats pour que sa particularité soit prise en compte et qu’on n’arrête de ce fait de lui marteler qu’il n’est pas sage juste parce qu’il s’ennuie, parce qu’il a besoin d’autre chose… Je ne m’opposerais pas à le faire sauter si besoin et je ne ferais pas sauter de classe si je pense qu’il n’est pas prêt. Je veux juste qu’il soit accepté tel qu’il est.

    J'aime

Laissez-nous un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

L'ourse bibliophile

Brimborions et broutilles. De simples mots sur un livre, un film...

Lula Papote

Blog littéraire et autre blablas

La paupiette culturelle

A la recherche d'un avenir...

dear ema - blog littéraire

a book, a coffee, a cat

La Voleuse de Marque-pages

"Je n'ai jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait apaisé" Diderot

À travers les mots

à travers mes mots , je vous donne mon avis .

sireadbooks

Amatrice et chroniqueuse livresques

Allez vous faire lire

Critiques et recommandations de livres jeunesse et young-adult

Sur ma table de nuit

Lire, c'est rêver les yeux ouverts.

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

Mon rêve d'été

Venez, lisez, rêvez !

Ninie et ses aiguilles

Ma passion pour les travaux d'aiguilles

%d blogueurs aiment cette page :