Un défi ou un écrit #5 – Fantasmons!!!

Cette semaine, Agoaye nous propose un défi titré « une parole bienveillante envers soi » et pour le coup je ne m’en sentais pas à la hauteur… Côté écrit elle nous propose le thème: « Parlons fantasmes » et là j’avoue que ça m’a plus tentée 😉

Macaron

Tout d’abord, je souhaite expliquer ma vision du « fantasme ». Evidemment il y a le fantasme sexuel, nous en avons tous (du moins j’ose l’espérer sinon quelle tristesse!! 😉 ) mais il y a aussi le fantasme dit psychologique. Et j’ai choisi pour ma part de porter mon article sur celui-ci…

Il sera donc aujourd’hui question de situation imaginaire mais sans aucune notion sexuelle (désolée si je vous déçois coquins et coquines^^) .

Le fantasme qui occupe mes pensées à ce moment précis ressemble bien fort à des vacances idéales… qui durent… une vie entière… (pas super original je vous l’accorde)

Je me vois aisément sous un soleil andalou de la Costa Tropical. Près de moi mes enfants dorés comme des pains au chocolat, profitant de jouer quelques temps encore. Près de moi l’homme de ma vie, Papa Frog, à mon doigt un bel anneau étincelant. Nous profitons de la douceur d’une fin de journée reposante, paisible. Je me sens sereine. Un livre jamais très loin. Au coucher du soleil, nous reprenons tranquillement le chemin menant à notre maison aux murs blancs. Nous vaquons à nos petites occupations bercés par le chuchotement agréable d’une musique traditionnelle. Nous nous retrouvons avec plaisir autour d’une table bien garnie et nous prenons plaisir à déguster notre repas, échangeant sans discordes de grands tout et de petits riens. Les journées s’enchaînent dans ce paradis où les réveils ne sonnent pas, les discussions remplacent les disputes des enfants, la routine n’est que signe d’orgie de plaisirs quotidiens dans un charmant petit village typique. Des après-midi à lire , ou à broder, dans un patio élégamment fleuri profitant d’une tasse de café… Profitant surtout du moment présent…

Je ne vous apprend rien en vous disant que cette vision est totalement chimérique. Mais comme le disait Elisabeth Carli:

elisabeth-carli.46003-reve-assouvi-fantasme-dechu

Malgré tout, en vous offrant ce petit bout de rêve, je me suis sentie agréablement calme, vous le confier m’a fait prendre conscience qu’en pensant à cette petite scène paradisiaque la sérénité me gagnait… Je n’aurais jamais cette vie là mais il me reste le rêve de celle ci pour m’aider à retrouver un peu de quiétude quand j’en éprouverais le besoin.

Lirevivre

Les lectures d'Imagimarion

Lire à la folie

"Privé de la lecture, je serais réduit à n'être que ce que je suis." L'Enfant des Limbes, Jean-Bertrand Pontalis

Les notes de Grâce M.

Je lis, j'écris, je vis

L'ourse bibliophile

Brimborions et broutilles. De simples mots sur un livre, un film...

Le brin de Lula

Petit bordel organisé

La paupiette culturelle

A la recherche d'un avenir...

Les pages qui tournent

Le programme de Saiwhisper et L_Bookine : des critiques et des citations de nos lectures ainsi que des partages de coups de cœur.

Light & Smell

Blog de chroniques littéraires

dear ema - blog littéraire

a book, a coffee, a cat

La Voleuse de Marque-pages

"Je n'ai jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait apaisé" Diderot

À travers les mots

à travers mes mots , je vous donne mon avis .

sireadbooks

Amatrice et chroniqueuse livresques

Allez vous faire lire

Critiques et recommandations de livres jeunesse et young-adult