« Le peigne de Cléopâtre » – Maria Ernestam – Via « Livre-moi(s) »

4169pKKi-FL._SX310_BO1,204,203,200_

Résumé de la 4e de couverture : Mari, Anna et Fredrik, trois amis de longue date, ont monté une société au doux nom du Peigne de Cléopâtre. Leur créneau : résoudre les problèmes des gens. Chacun se débat dans sa vie mais apporte ses compétences, qui en jardinage, qui en déco d’intérieur ou en comptabilité… et la PME se développe avec succès. Jusqu’au jour où une vieille dame se présente à l’agence avec une étrange requête : elle souhaite que Le peigne de Cléopâtre élimine son mari.

Mon avis: J’ai adoré!!!!!!!!!! Ce livre m’a réellement tenu en haleine, m’a réellement surprise!!!! Pile ce que j’attendais!!!! Quelle jolie découverte que la plume de Maria Ernestam, écrivain suédoise, qui mérite d’être lue si vous aimez les livres complexes, surprenants, avec des personnages attachants portant leurs blessures, leurs secrets et qui seront amenés à faire des choix qui modifieront à jamais le cours de leur vie. Une très belle découverte vraiment!!! un immense merci à Aurélie pour ce très très bon choix!!!!

Vite vite courez offrir ou vous offrir votre abonnement Livre-moi(s)!!!

LOGO-NOIR-72dpi

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: On lit quoi? – « Les oreilles de Buster  – Maria Ernestam | «La Frog Family

Partagez avec nous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Eirine et ses lectures

"Le mot qu'on écrit a une puissance étonnante. Il faut le manier avec prudence." - Coeur d'encre 📚

Lirevivre

Les lectures d'Imagimarion

Lire à la folie

"Privé de la lecture, je serais réduit à n'être que ce que je suis." L'Enfant des Limbes, Jean-Bertrand Pontalis

Les notes de Grâce M.

Je lis, j'écris, je vis

L'ourse bibliophile

Brimborions et broutilles. De simples mots sur un livre, un film...

Lula Papote

Blog littéraire et autre blablas

La paupiette culturelle

A la recherche d'un avenir...

dear ema - blog littéraire

a book, a coffee, a cat

La Voleuse de Marque-pages

"Je n'ai jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait apaisé" Diderot

À travers les mots

à travers mes mots , je vous donne mon avis .

sireadbooks

Amatrice et chroniqueuse livresques

%d blogueurs aiment cette page :